L’Aubrac est un plateau de moyenne altitude situé sur les départements de la Lozère, du Cantal et de l’Aveyron. Dés qu’enneigé, il devient un espace favorable aux activités nordiques, ski de fond, raquette, mais aussi au snowkite. Pratiqué dés les années 2000 par quelques rares snowkiteurs, sa fréquentation augmente régulièrement chaque hiver. Les deux lieux de départ habituels sont le col d'Aubrac et le col de Bonnecombe. De par sa dimension (l’espace accessible mesure 18 km de long sur 3 km de large) l'Aubrac reste un lieu totalement sauvage. Ce blog est destiné à renseigner les pratiquants. (Latitude 44°34'14.7" - longitude 003°07'18.5" pour le départ du col de Bonnecombe)

25 janvier 2013

Jeudi 24 janvier 2013

Enneigement toujours moyen, qui restreint les zones accessibles, néanmoins quelques passages agréables à skier aux endroits où elle s'est accumulée sans fondre. Cailloux agressifs toujours présents sur le parcours. (Semelles neuves s'abstenir) Repéré deux traces de skieurs tractés qui dataient manifestement de la veille !

3 commentaires:

  1. Ils venaient de Montpellier ... et auraient vu un loup ! (ben.lvq@gmail.com)

    RépondreSupprimer
  2. Salut. Les traces c'est nous (la Vieilledent et le Clodo des Mers). On est venu à deux de Montpellier le Mercredi 23 Janvier. Bivouac au col la veille au soir sous (et sur) un hamas de duvets, doudounes et couette. On a survécu grace aux flocons d'avoine. Rando en kite de l'aube au coucher du soleil, on n'a pas vu le temps passer !! On découvrait Bonnecombe et vos indications sur le blog nous ont bien aidés, merci ! Pour la bête, c'était fou. On vérifie tous nos indices et on envoie un mail au réseau loup-lynx de l'ONCFS si ça se confirme. Bref, journée incroyable sur tous les plans. A la prochaine ! ghislainv(at)gmail(point)com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mauvaise manip, je recommence.
      Jeudi dans ma balade, du coté de la cascade de Trapet, je pense l'avoir vu aussi. Je l'ai déjà surpris il y a trois ans, en arrivant par derrière. Là, il était beaucoup plus loin, donc pas vraiment identifiable.
      Pelage bien gris, queue grise et solitaire. J'ai ai vu à plusieurs reprises des renards.
      J'ai suivi vos traces pour voir où vous étiez passé.
      Au plaisir de s'y retrouver.

      Supprimer